BAYATI

Des « vieux qui avaient voyagé », ou des « étrangers aux pays » le disaient parfois depuis le siècle dernier et peut-être même avant : « La musique bretonne ça ressemble parfois à la musique orientale »

L’intérêt mondial pour le transculturel que nous avons vécu ces dernières décennies ainsi que l’amélioration constante des techniques instrumentales ont fait le reste. Aujourd’hui les jeunes sonneurs de gavotte ou de ridée travaillent l’improvisationà l’indienne (virtuosité comprise svp), les percussionnistes ont enfin leur place dans une musique rythmiquement libérée des carcans institutionnels, les chanteurs et chanteuses retrouvent sans rougir, et en la personnalisant, la liberté mélodique des grand anciens.

Ce bref rappel traduit parfaitement le travail de Bayati, un orchestre issu de la brillante dynamique de la scène bretonne actuelle : précision, qualité des timbres vocaux ou instrumentaux, prise de risque, ouverture culturelle…

Bienvenue, avec eux, dans l’immense chantier que nous offre le 21 siècle !

Erik Marchand

HISTORIQUE

Entre Orient et Occident, entre tradition et modernité, c’est sur cet étroit pont que les compositeurs-interprètes du groupe Bayati vous invitent au voyage, dans une approche commune et personnelle de la modalité.

Sélectionnés et réunis par Erik Marchand au sein du second collectif de la Kreiz Breizh Akademi, c’est après avoir travaillé dans ce cadre, avec des musiciens d’exception comme Yair Dallal, Mehdi Haddab, Spyros Halaris, Karim Ziad ou Keyvan Chemirani, que 5 membres d’Izhpenn12 ont décidé de monter en 2007 avec un sixième musicien le groupe Bayati.

La musique entièrement composée de Bayati relègue au second plan les notions de logique et de raison au profit des plaisirs des sens, et des transports du sentiment par la mise en avant d’un travail de nuance, d’écoute mutuelle et d’improvisation. Elle offre à ses auditeurs une palette d’intentions, de sonorités, d’ambiances qui vont de l’intimisme le plus relaxant à la transe...

Résolument novateur, tout en s’ancrant dans des traditions musicales ancestrales, ce répertoire de musique bretonne actuelle est arrangé selon des inspirations orientales telles que Hassan Yarimdunïa, Um Kalthoum, ou Goksel Bagtagir.

Le travail fait sur les paroles illustre bien l’esprit de la création musicale du groupe : des poèmes orientaux millénaires, traduits en langue bretonne, qui jouxtent des textes occidentaux anciens et modernes pour traiter sous toutes ses formes d’un sujet universel : l’Ivresse.

Les textes d’Omar Khayyam (poète perse du XIe siècle), côtoient ceux d’Abu Nuwas (poète arabe du VIIIe siècle), mais aussi ceux de poètes bretons comme Per-Jakez Helias, ou des textes traditionnels. Eloges d’amours, de vin, de musique, de folies, de sérénité engourdie, d’extase méditative, ou transe libératrice...

"Aimer est le grand point, qu’importe la maîtresse ?
Qu’importe le flacon, pourvu qu’on ait l’ivresse ?"

Alfred de Musset

AVANCEMENT ET PROJETS

La phase de création du répertoire, compositions et arrangements, entamée en septembre 2007 est à présent achevée. Le spectacle de Bayati, d’une durée d’1h15 environ, trace en filigrane les thèmes du vin et de l’amour, les plaçant en véritables fils conducteurs.

Afin de perfectionner l’aspect scénique et visuel de nos préstations, nous cherchons à organiser une résidence pour travailler avec un éclairagiste et un metteur en scène.
Nous travaillons depuis le printemps 2009 avec un sonorisateur (Christophe Gateau) sur la prise de son en concert, notamment pour les instruments orientaux : oùd et percussions.
C’est d’ailleurs dans son studio que nous enregistrerons notre premier album « Evit an amour glan » (“Bois l’amour pur”), dans l’optique d’une sortie en juin 2010.

Le groupe cherche des lieux ou se produire (centres culturels, théatres, festivals, MJC…) ainsi que des partenaires pour assurer sa diffusion, pour financer ou héberger des résidences, ainsi que pour participer à la production du disque.

La création du prochain spectacle de Bayati aura lieu à l’automne 2010, et c’est dans cette perspective que la sortie CD du répertoire actuel nous paraît nécessaire.

Puisse l’amoureux être toute l’année ivre fou,
Absorbé par le vin, couvert de déshonneur !
Lorsque nous avons la saine raison, le chagrin nous assaille de tous côtés ;
A peine sommes-nous ivres, eh bien, advienne que pourra !

Omar Khayyâm

LES MUSICIENS

Le groupe Bayati est composé de 6 musiciens qui tous prennent part à la composition et l‘arrangement des morceaux :

Faustine Audebert (chant)

Florian Baron (’oud)

Gabriel Faure (violon)

Gurvant Le Gac (flûtes)

Gaël Martineau (percussions)

Gaëtan Samson (percussions)

Il est accompagné par le sonorisateur Christophe Gateau, et le percussioniste Ronan
Ruelloux qui assure occasionellement des remplacements en son sein.

ACTUALITES

myspace de BAYATI

Association DROM

Au Quartz – 60, rue du château - BP 91039
29210 Brest - cedex 1

09 65 16 71 21

WEBDESIGN :
www.erwanlemoigne.com

Remerciement photos : Eric Legret
http://www.ericlegret.fr